L'immobilier à Tarbes et ses environs
28 mar

Payez-vous plus cher un bien immobilier à Tarbes ?

AdobeStock_81138803

Vous souhaitez acheter un bien immobilier à Tarbes ? Avec la hausse des prix, avez-vous perdu du pouvoir d’achat ? Sans grande surprise, bien que les taux soient revenus en janvier au même niveau qu’en juin dernier, la hausse des prix de l’immobilier a fait baisser le pouvoir d‘achat des Français. En effet, sur ces 6 derniers mois, le pouvoir d’achat immobilier a reculé dans 10 des 11 plus grandes villes de France : à Bordeaux les acheteurs doivent débourser jusqu’à 9,7% en plus par mois pour acquérir un bien en janvier 2018 par rapport à juin 2017. À Rennes, c’est 3,8%, à Nantes, il faut 3,1% de plus, 2,5% à Toulouse et 1,9% à Strasbourg. Évidemment, Paris reste la ville de France où les prix de l’immobilier sont les plus élevés (mais cela ne date pas d’hier) et il faut dépenser 3,4 fois plus à Paris qu’à Lille pour acquérir un bien de même surface !

La baisse de taux ne compense plus la hausse des prix
« Nous avons poussé notre étude en comparant les mensualités qu’un acquéreur aurait pour l’achat d’un 60 m² en janvier 2018 par rapport à janvier 2017, 2016, 2015 et 2014, explique Cécile Roquelaure, Directrice des études et de la communication d’Empruntis. Si les mensualités reculaient entre -0,5% et -10,5% entre 2014 et 2017, elles augmentent dans l’ensemble des grandes villes entre janvier 2017 et janvier 2018, au détriment du pouvoir d’achat immobilier. Certaines villes voient même leurs mensualités augmenter de plus de 10% en un an. Preuve que la flambée des prix n’arrive plus à être compensée par les taux historiquement bas que nous connaissons depuis plus de deux ans. »

Empruntis a fait le classement des villes dont les mensualités pour devenir propriétaire sont les plus élevées en janvier 2018 vs janvier 2014. « Le constat est sans appel : les villes de l’Ouest ont vu leurs mensualités grimper au détriment du pouvoir d’achat des acheteurs», explique Cécile Roquelaure, Directrice des études et de la communication d’Empruntis. Et malheureusement, Paris et Nice restent les villes dont les mensualités sont les plus élevées.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée